Catharsis 1 : La force du regard

Catharsis 1 : La force du regard

15/12/2018 0 Par Fadzi78
Spread the love

Le regard que nous portons sur nous-même, sur les choses qui nous entourent et sur l’environnement dans lequel nous vivons a une telle influence qu’il importe que nous sachions doser le poids de notre propre regard.


Comment je me vois et comment je vois le monde et les autres ? Si de telles questions n’obtiennent pas de réponse, alors, il devient difficile de savoir exactement le travail à mener. 


Tout compte fait, le plus important est l’image de soi. Dans ma vie quotidienne, je m’efforce de me voir en réalité, de me regarder dans mon propre miroir, d’accepter mes défauts tout comme mes qualités. Cela n’est pas sans effort.


Mais le but final est atteint quand je constate qu’il y a de moins en moins de jugements négatifs envers ma personne. Quand s’installe en moi, peu à peu, un sentiment de progression, de développement, d’accomplissement et de plénitude, alors, je suis sûr d’avoir avancé ne serait-ce que d’un petit pas.
Dans ce cheminement, la rencontre avec l’autre m’est d’une grande utilité. D’où la nécessaire interrogation : quel regard je porte sur l’autre ? que me renvoie tout ce qui est extérieur à moi ?


Je me rends bien compte que cet extérieur, c’est cet autre-là, c’est mon épouse, mon père, ma mère, mes proches. Se rajoutent à cette liste, les arbres, les plantes, la mer etc. Sans cesse, le regard que je porte sur moi et les autres est interpellé.


Par conséquent, le regard est cette substance délicate qui transforme la conception de la vie, de notre vie soit en malheur soit en bonheur. Pour finir, je dirai que, quand on change de regard, notre monde change. Et c’est, je pense, un exercice de tous les jours. 


Bon courage à tous !
EK.

[/et_pb_text][/et_pb_column][/et_pb_row][/et_pb_section]