Pris par le rythme de la vie, le cours des choses, nous nous laissons aller, laissant sans bride notre langue.

Mais la langue sans maîtrise peut s’avérer très dévastatrice. La parole est ce moyen par lequel toutes choses prennent vie.

Au commencement était la parole disait Saint Jean. Et un sage oriental affirme que c’est par la parole que s’accomplit l’œuvre du bouddha.

Mais je me surprends assez quotidiennement que mon rapport à la parole n’est pas toujours celui que j’espère avoir. Je me vois en train de mépriser, de maudire ou de calomnier mon voisin, l’autre, celui qui est juste en face de moi, ou qui me tourne le dos, c’est encore mieux.

La langue qui aurait pu servir à magnifier la vie est plutôt utilisée pour détruire cette même vie. Et le seul utilisateur n’est nul autre que toi et moi.

Comment faire pour que ma parole soit impeccable ? Je cherche toujours la réponse.

Bien à vous.

EK.